TOP

LE CHIEN DE RECHERCHE ET SAUVETAGE

                       

 Chien d'avalanche

A ne pas confondre avec le Pistage Français ou la Recherche Utilitaire, ces deux activités étant des disciplines sportives. Le chien de Recherche et sauvetage n’a pas pour vocation de se mesurer aux autres chiens lors de concours, son application est uniquement pratique et a pour but de participer à la recherche de personnes disparues.

Le chien de Recherche et sauvetage est appelé à intervenir, uniquement sur sollicitation des autorités, sur différentes zones, décombres, forêts, plaines, montagne, dans des environnements souvent difficiles, ou les moyens humains et matériels ne suffisent pas.

 

Chien de décombres

Les chiens de recherche sont classés selon quatre spécialités : le chien d’avalanche que nous ne pratiqueront pas pour des raisons évidentes. Le chien de décombres, le chien de piste et le chien de questage.

Cette dernière spécialité est la plus courante en France pour la simple raison qu’elle peut être pratiquée toute l’année, dans tous les environnements et permet à une équipe-maitre-chien, après quelques années, de s’orienter vers une autre spécialité sans que celle-ci soit en contradiction avec la précédente.

Qu’est-ce que le chien de Questage ?

Le chien de Questage, appelé aussi chien de recherche en surface,  travaille sans odeur de référence (contrairement à son homologue le chien de Pistage). Il est sollicité lors des recherche de personnes disparues depuis plusieurs jours (donc sur des pistes « froides »), ou dont on ignore les points de passages. Il doit, selon les indications de son maitre, balayer une zone de long en large, à la recherche d’une odeur humaine (on dit qu’il travaille nez en l’air), puis, remonter jusqu’à la source de cette odeur et signaler la ou les victimes au secours en aboyant. Les meilleurs chiens de recherche peuvent retrouver jusqu’à 8 victimes, sur une zone de 3km² en moins de 30 minutes.

 

Chien de surface

 

Les qualités du chien de recherche et sauvetage (et de son maitre) :

La liste n’est pas exhaustive, mais un chien de recherche doit :

  • Être sociable avec les humains et ses congénères
  • Être attentif à son maître
  • Être endurant
  • Être joueur
  • Faire preuve de courage
  • Être capable de travailler loin de son maître (hors vue)
  • Être obéissant.

 Bien que le chien fasse une grosse partie du travail, son maitre doit néanmoins répondre à certains critères :

  • Être patient
  • Être en bonne condition physique
  • Être capable de porter son chien
  • Savoir jouer avec le chien
  • Être disponible.

 

Les races

Tous les chiens, quelles que soient leurs races, LOF ou non LOF, peuvent pratiquer à condition de convenir aux critères cités précédemment.

Cependant, pour des raisons de sécurité, certaines races sont déconseillées compte tenu des risques importants de blessures. On évitera ainsi les très grands chiens compte tenu de leur poids et donc du risque de fracture des pattes en zone difficile, mais aussi les petits chiens à nez plats dont le risque cardiaque est plus important en situation de stress ou lors d’un effort physique important.

 

Chien de pistage

L’aboutissement

L’équipe d’encadrement organisera, régulièrement et en partenariat avec les membres de la protection civile partenaire de ce projet, des simulations, dans des environnements variés (zone de décombres, carrière, grottes…) permettant ainsi à chacun de mesurer leur progression. Enfin, ceux qui le souhaitent, pourront mettre à profit leurs compétences, après validation par les organismes en charge, en rejoignant par exemple les équipes de la protection civile de l’Oise.

Quand ?

Le 20 avril 2013, les adhérents qui le souhaitent, seront invités à nous rejoindre, au terrain d’entrainement, pour découvrir de façon théorique d’abord, puis de façon pratique cette section. Toutefois, compte tenu des nécessités liées à cette discipline, seuls les chiens ayant réussi le test de passage en 2ème groupe d’éducation seront autorisés à participer. D’autre part, chaque équipe maitre-chien sera testée, sur des exercices simples d’obéissance et de sociabilité (rappel en dehors des terrains d’entrainement, capacité du chien à se détacher de son maitre, manipulation sur le chien par une tierce personne…)

 

joomla template 1.6